Procès Rossy Mukendi Tshimanga: Chronique judiciaire n° 01

Dimanche, 25 Février 2018, monsieur Rossy MUKENDI TSHIMANGA, fondateur et premier conseiller du Mouvement citoyen « Collectif 2016 » et chrétien catholique de la Paroisse Saint Adrien de Ngaba dans l’Archidiocèse de Kinshasa en République démocratique du Congo, Assistant d’enseignement à l’Université Pédagogique Nationale (UPN), âgé de 36 ans, père de deux enfants, tombait sous les coups des balles tirées à bout portant dans l’enceinte de la Paroisse Saint Benoît de Lemba. Il participait, au milieu d’une foule d’autres manifestants, à la marche pacifique appelée par le Comité Laïc de Coordination de l’Archidiocèse de Kinshasa (CLC) pour exiger le respect intégral de l’Accord de la Saint Sylvestre et dire « Non à la dictature ». Les manifestants qui s’étaient assemblés à la Paroisse Saint Benoit, leur point de rencontre et départ de la marche pacifique, se trouvaient encore dans l’église lors que, du dehors, les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC), sous le commandement du Commissaire supérieur Carine LOKESO, Commandant Escadron Mobile de Mont Amba, larguaient d’abondants gaz lacrymogènes contre eux en vue de les disperser.

Télécharger la chronique judiciaire 

Les mines de la RDC

  • 55% de la production globale du cobalt
  • 21% de la production globale du diamant industriel
  • Kibali gold: le plus grand projet d'exploitation d'or en Afrique

Liens importants

Contact 24/7

Pour les questions urgentes des communautés locales, veuillez nous contacter au +243997025331