Lettre à Joseph kabila sur l'arrestation de M. Boniface Umpula

photo_menottes

Monsieur le Président de la République, 
Objet : L’arrestation arbitraire de Boniface Umpula Nyembo
C’est avec beaucoup d’inquiétude que Rights & Accountability in Development (RAID) a pris connaissance de l’arrestation arbitraire de Boniface Umpula Nyembo, defenseur des droits de l’homme et membre de l’Action contre l’Impunité pour les Droits Humains (ACIDH).
Selon les informations que nous avons accueillies Monsieur Boniface UMPULA NYEMBO aurait été arrêté vers 16 heures, lundi l0 novembre, à Lubumbashi  apparentement sur ordre de Monsieur le Procureur Général USEFU SEFU .   M Umpula Nyembo aurait été arrêté  dans le Palais de justice de Lubumbashi lorsqu’il distribuait paisiblement des communiqués de presse du Syndicat Autonome des Magistrats du Congo (SYNAMAC), dont les membres sont en grève.  

Tags: 

Suivi des obligations légales des industries extractives

Le FSC est un modèle unique en RDC, il permet en plus des autres réalisations sociales de l’entreprise de constituer un autre Fonds pour le développement des communautés locales. Ce dernier, permet dès la première vente du cuivre ou du cobalt que la société mette de l’argent pour le développement local. Pour le cas de TFM le 0,3% ne se calcule pas sur le bénéfice mais sur les revenus nets, c’est-à-dire que la part des communautés est due même si l’entreprise n’a pas réalisé des bénéfices.

Jusqu’à octobre 2013, la somme de plus de $ US 14 millions a été constituée dont plus au moins 5 millions étaient déjà investis dans les infrastructures. Les projets réalisés par Fonds Social Communautaire ont amélioré la disponibilité des infrastructures à Fungurume, Tenke et leurs environs. Toutefois, le rapport soulève plusieurs préoccupations sur la mise en œuvre de ce modèle, notamment :

Tags: 

Audience du Tribunal de Commerce de Lubumbashi dans l’affaire Mr Mwansa et consort contre la société Boss Mining Rôle Affaire Commerciale 1106

photo_justice

Audience du 04 Décembre 2013

Le Tribunal de commerce de Lubumbashi siégeant au premier degré a ouvert, ce mercredi 04 décembre 2013 à 9h15 la première audience dans l’affaire opposant les communautés locales de KIKAKA et NGUBA contre la société Boss Mining SPRL.
Ce procès porte sur les revendications des communautés locales qui sont victimes de l’exploitation minière de la société boss Mining et qui demande ce qui suit au tribunal :

  •  De condamner la société Boss Mining à un arrêt systématique de la pollution des rivières LUITA KIBEMBE et DIKULWE;
  • De la contraindre à dépolluer les rivières précitées;

Tags: 

Pages

Subscribe to ACIDH RSS

Les mines de la RDC

  • 55% de la production globale du cobalt
  • 21% de la production globale du diamant industriel
  • Kibali gold: le plus grand projet d'exploitation d'or en Afrique

Liens importants

Contact 24/7

Pour les questions urgentes des communautés locales, veuillez nous contacter au +243997025331